COVID-19 : Francis St-Pierre et Marc Parent réclament la levée des mesures d'urgence

Capture d'écran du maire de Rimouski, Marc Parent.

Le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre et le maire de Rimouski, Marc Parent réclament la levée rapide des mesures d'urgence, si le nombre de nouveaux cas de COVID-19 reste stable dans les prochains jours.

Marc Parent estime qu'il est injustifié d'avoir des règles aussi strictes pour Rimouski que pour Rivière-du-Loup. Depuis samedi, le nombre de nouveaux cas est en moyenne de 4 à Rimouski et de 15 à Rivière-du-Loup. Rimouski-Neigette compte 56 600 résidents soit 22 000 de plus que Rivière-du-Loup.

Archives Bell Média

Par sucroît, le nombre de cas actifs par 10 000 habitants dans Rivière-du-Loup est 3 fois supérieur à celui de Rimouski soit 36 comparativement à 13.

Le maire de Rimouski n'achète pas du tout l'argument que les mesures d'urgence font partie d'un décret gouvernemental qui sera en vigueur pour la durée totale prévue de 2 semaines.

« C'était une bonne décision mais commençons pas à nous enfarger dans les fleurs du tapis. Ce n'est pas parce qu'il y a un décret qui dit que ça dure 14 jours que vous ne pouvez pas revenir en arrière et modifier votre décret. Parce que ça un impact important sur la population, ça un impact important sur nos gens d'affaires. Donnons nous encore quelques jours pour voir la progression mais je m'attends à ce que le gouvernement réagisse. »  

Marc Parent, maire de Rimouski.

spacer