COVID-19: hausse de trois cas au Bas-Saint-Laurent

COVID-virus-hiver (13)

Trois nouveaux cas de COVID-19 s’ajoutent au bilan du Bas-Saint-Laurent qui s’établit maintenant à 558 infections, dont 9 décès.

L’un des cas dont le lieu de résidence restait à déterminer a été reclassé, c’est pourquoi les MRC de La Matanie et de Rimouski-Neigette enregistrent deux infections supplémentaires chacune.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) confirme que la situation est stable du côté de la Résidence des Bâtisseurs à Matane. Aucun nouveau cas n’a été déclaré dans les 24 dernières heures. Depuis le début de l’éclosion, 62 personnes ont été atteintes, dont 48 résidents, 11 travailleurs et trois proches aidants. Un résident est actuellement hospitalisé.

Une seconde éclosion a été déclaré dans une résidence pour personnes âgées de Matane. Deux usagers et un employé de la Résidence des Sages ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19. L’une de ces personnes reçoit des soins pour traiter ses symptômes.

Le CHSLD de Matane est également sous surveillance après qu’un résident placé en zone tiède ait contracté le virus. Il a été placé en zone chaude et un dépistage préventif sera réalisé auprès d’usagers et de membres du personnel. La Direction de la santé publique indique qu'il ne s'agit pas d'une éclosion.

La Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent tiendra une conférence de presse, lundi après-midi, pour faire le point sur la situation à Matane.

Dans les derniers jours, trois employés du GMF-U de Rimouski ont été déclarés positifs, mais selon le CISSS, il n’y a pas de risque pour la clientèle de l’établissement ni du CLSC du 165 rue des Gouverneurs, puisqu’ils n’étaient pas en contact avec les usagers.

Le CISSS confirme la fin de l’éclosion au Centre de détention de Rimouski.

Somme toute, 476 Bas-Laurentiens sont considérés comme rétablis et 412 tests ont été réalisés dimanche.

spacer