COVID-19: Marc Parent salue la collaboration des commerçants locaux

Le maire de Rimouski, Marc Parent, lors du conseil municipal du 22 octobre 2019.

Le maire de Rimouski est satisfait de la réaction des commerçants qui ont pris la décision de fermer leurs portes préventivement afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Marc Parent estime que ces fermetures sont justifiées et que ces actions rapides permettront de limiter l’impact sur l’économie de la Ville à plus long terme.

« Il y a une expression en anglais qui dit short term pain, long term gain : agissons rapidement dans l’espoir de rapidement pouvoir également rouvrir. »

Marc Parent, maire de Rimouski

La fermeture temporaire du resto-bar Le Shaker et de la Taverne 666 provoque une mini-réaction en chaîne dans le monde de la restauration à Rimouski.

Martin Brassard, journaliste Bell Média.

Alors que le Bas-Saint-Laurent avait enregistré le meilleur bilan dans la province, le maire qualifie d’inacceptable le comportement des citoyens qui ne respectent pas les consignes de la santé publique. « L’exemple de ce qu’on vit présentement, attribuable spécifiquement à des gens qui ont décidé de faire le party, on voit rapidement comment la situation peut changer du tout au tout. »

Marc Parent croit que le passage de la région au palier jaune permettra de prendre les actions nécessaires pour limiter la propagation de la COVID-19. Il est d’accord avec le fait que le niveau d’alerte soit étendu à tout le Bas-Saint-Laurent. « Les éclosions ne sont pas uniquement limitées à l’extrémité ouest du territoire, mais il y en a aussi bien dans la région de Rivière-du-Loup qu’à Rimouski. »

Carte des paliers d'alerte par région où 8 régions sont au niveau jaune.

Gouvernement du Québec

spacer