COVID-19 : tout ce qu'il faut savoir ce dimanche 26 septembre

COVID-19

CE RÉSUMÉ EST MIS À JOUR PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - MERCI DE NOUS SUIVRE - PARTAGE LES INFOS, PAS LE VIRUS!

Selon le dernier bilan publié dimanche 26 septembre:

Le Québec a enregistré 719 nouvelles infections au cours des 24 dernières heures.

On déplore 2 nouveaux décès. Au total, 11 356 Québécois ont succombé au virus depuis le début de la pandémie.

On rapporte 297 hospitalisations (-4), dont 90 personnes aux soins intensifs, comme hier.

SANTÉ

- Depuis le début de la pandémie, c'est environ un Québécois sur 753 qui est décédé en raison du virus. À l'échelle du pays, c'est un Canadien sur 1388 qui a péri. Un des échecs de la province reste à ce jour le bilan dans les résidences pour les personnes âgées lors de la première vague. Le nombre de décès avait alors été alourdi en raison des nombreuses éclosions dans ces ressources. Le Québec a toutefois appris de ces erreurs et a ensuite adopté des mesures sanitaires plus strictes, lui permettant de mieux traverser la troisième vague, contrairement à d'autres provinces. 

« À bien des niveaux, on était très mal préparés pour bien se protéger, identifier et suivre l'évolution d'un virus respiratoire de la sorte qui se transmet aussi efficacement. »
- Benoit Barbeau, expert en virologie et professeur au département des sciences biologiques à l'UQAM. 

VACCIN

- Il est difficile de connaître le statut vaccinal des policiers et des pompiers. Des experts en santé publique rencontrés par le Journal de Montréal déplorent que ces données ne soient pas disponibles. Plusieurs estiment que ce serait pertinent de connaître leur statut, en raison de leur travail de proximité avec la population, et souvent une tranche plus vulnérable qui plus est. Les spécialistes croient dans un premier que les données pourraient rassurer les citoyens. Ça permettrait aussi de déterminer si ces professionnels sont réticents ou non à cette mesure d'immunisation et ainsi prendre des décisions en conséquence, notamment sur la vaccination obligatoire. Ni les associations syndicales des pompiers et des policiers, ni l'Institut national de santé publique du Québec n'ont pu confirmer au Journal le taux de vaccination de ces travailleurs essentiels.

- 1200 travailleurs de la santé ne sont toujours pas adéquatement vaccinés en Mauricie et dans le Centre-du-Québec, selon TVA Nouvelles. Ils risquent donc d'être suspendus sans solde, dès le 15 octobre ou d'être affectés à d'autres tâches, s'ils ne remédient pas à la situation. Les syndicats craignent que la charge de travail s'alourdisse pour les employés vaccinés qui devront pallier l'absence des récalcitrants.

- Un document contenant des informations erronées sur les risques liés aux vaccins contre la COVID-19 circule sur les réseaux sociaux. Des militants anti-vaccins partagent effectivement une étude canadienne concernant le risque d'inflammation cardiaque, selon Radio-Canada. Le bémol, c'est que cette étude contient une erreur mathématique importante. Elle avance qu'une personne sur 1000 est touchée par cet effet secondaire de myocardite ou péricardite après l'injection de certains vaccins. La réelle donnée est d'un sur 25 000, ont confirmé les chercheurs. L'étude a d'ailleurs depuis été retirée et modifiée, mais certains citoyens récalcitrants au vaccin relayent toujours l'ancienne version sur les réseaux sociaux, celle qui contient une erreur, pour appuyer leur propos.

MESURES SANITAIRES

- Plus de 1000 personnes ont pris part à une nouvelle manifestation contre les mesures sanitaires, hier à Montréal. Des adultes et plusieurs enfants y étaient pour scander le mot « liberté ». La plupart des participants déambulaient sans masque, selon La Presse. Plusieurs d'entre eux portaient des vestes de cuir sur lesquelles on pouvait lire « Farfadaa », un groupe lié au mouvement complotiste. Une forte présente policière a suivi le groupe dont la marche a culminé au parc Lafontaine, dans le quartier Plateau-Mont-Royal, à Montréal. La manifestation s'est toutefois déroulée sans débordement.

POUR RELIRE LE RÉSUMÉ DU SAMEDI 25 SEPTEMBRE - SUIVEZ CE LIEN

INTERNATIONAL

- Plus de 4,7 millions de personnes sont décédées après avoir contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie, selon le plus récent bilan de l'Université Johns Hopkins.

spacer