De passage dans la région, le ministre Carmant annonce une allocation à la DPJ

Lionel Carmant

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annonce l'octroi d'un investissement de 2,1 millions de dollars au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Ce montant permettra, entre autres, d'augmenter le nombre d'intervenants en protection de la jeunesse et en première ligne.

M. Carmant a rencontré, lundi, la présidente-directrice générale du CISSS, Isabelle Malo, et la directrice de la protection de la jeunesse, Anne Duret, afin de « prendre le pouls du terrain ».

Il effectuait une visite dans la région dans le cadre d'une tournée amorcée à l'automne 2019.

« Ce que j'ai aimé c'est qu'il y a eu des ajustements qui se sont faits pendant la pandémie, un rapprochement au niveau des relations avec les écoles, les services de garde et les organismes communautaires qu'on veut maintenir après la pandémie. En plus, dans la région, vous avez un programme qui s'appelle COSMOSS et on veut qu'il collabore encore plus à l'encadrement des familles et des enfants vulnérables. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Le nombre de signalements à la DPJ du Bas-Saint-Laurent a connu une baisse importante pendant la pandémie avant d'augmenter lors de la réouverture des écoles en mai. Actuellement, la situation est stable.

Mardi, le ministre est de passage à Rivière-du-Loup notamment pour visiter le Centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d'adaptation, présentement en rénovation.