Décès de Joyce Echaquan: hommage à Rimouski

Samedi à Rimouski, une centaine de personnes ont pris part à une marche à la mémoire de Joyce Echaquan, cette Atikamekw de 37 ans décédée à l'hôpital de Joliette dans des conditions troublantes.

Samedi à Rimouski, une centaine de personnes ont pris part à une marche à la mémoire de Joyce Echaquan, cette Atikamekw de 37 ans décédée à l'hôpital de Joliette dans des conditions troublantes.

Le rassemblement visait à dénoncer le racisme systémique. Vers 13 h, les manifestants se sont réunis à la place des Anciens-Combattants. Après quelques discours, ils ont marché jusqu'au bureau du député provincial, Harold LeBel, sur la rue Saint-Germain Est où une vigile s'est tenue.

« Ici, à Rimouski, il n’y a pas une communauté autochtone très présente, mais il y en a une en Gaspésie. Il y a de la discrimination et du racisme en Gaspésie. Tout le monde peut être oppresseur et oppressé dans la vie et on demande au gouvernement de le reconnaître, c’est la première chose à faire. »

Sarah Charland Faucher, coordonnatrice du Carrefour international bas-laurentien pour l'engagement social

spacer