Des files qui s'allongent dans les cliniques de dépistage de Rimouski

Une centaine de personnes font la file devant la clinique mobile de dépistage de la COVID-19 à Rimouski.

À 8 h 30 ce matin, soit une demi-heure après l’ouverture officielle, déjà plus de cent personnes attendaient patiemment à la clinique mobile du Cegep de Rimouski.

Devant la clinique de dépistage de la rue Pierre-Saindon, une quarantaine de personnes attendaient leur tour pour être testées.

Une chose semble certaine, les gens qui font la file pendant des heures ont de bonnes raisons de vouloir connaître leur état de santé. « J’ai trois enfants et ma conjointe aussi, indique ce père de famille. C’est du monde qui est dans des écoles différentes. On est allé au Shaker la semaine passée, on ne prend pas de chance. »

« C’est surtout pour pouvoir retourner voir ma famille en Gaspésie. Si je veux retourner chez moi, j’ai besoin d’être négative. Hier je suis passée et j’ai continué tout droit parce que j’étais découragée », ajoute cette étudiante.

Des personnes ont attendu jusqu’à cinq heures hier à la clinique mobile du Cegep de Rimouski qui est accessible jusqu’à 20 h ce soir et de 8 h à 20 h demain.

spacer