Des producteurs forestiers toujours en attente

Forêt bois

Les producteurs forestiers privés du Bas-Saint-Laurent sont toujours en attente d’une réponse du ministre des Forêts Pierre Dufour.

Appuyés de plusieurs élus et organismes, les producteurs privés demandent depuis septembre une aide d’urgence de 2 M$ pour combler en partie les pertes engendrées par la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

L’infestation par cet insecte a augmenté de 23 % au Bas-Saint-Laurent l’an dernier comparativement à moins de 4 % pour le reste de la province.

Résultat, le budget de 4,3 M$ est utilisé en majorité pour combattre la tordeuse au détriment des travaux sylvicoles.

À son tour, la porte-parole libérale en matière de forêts Francine Charbonneau se range derrière les producteurs privés de la région. Elle considère que le ministre Dufour reste les bras croisés et refuse de donner suite à leurs demandes.

La ministre responsable de la région Caroline Proulx est également très discrète dans ce dossier.

La forêt privée représente tout près de 50 % de la superficie totale au Bas-Saint-Laurent, une situation unique au Québec.