Des RSG en grève mardi au Bas-Saint-Laurent

Garderie iStock

Les responsables de service de garde en milieu familial (RSG) affiliées à la CSN de Rimouski et dans la vallée de La Matapédia seront en grève mardi.

52 RSG de La Matapédia participent à cette grève tournante pour demander de meilleurs salaires.

Elles réclament le même salaire que les éducatrices en CPE non formées. Présentement, elles sont payées 35 heures et gagnent en moyenne 27 000 $ annuellement, alors qu’elles travaillent une cinquantaine d’heures par semaine.

En pleine crise de la COVID-19, les responsables de service de garde en milieu familial sont à bout de souffle et doivent appliquer de nombreuses mesures sanitaires à leurs frais, explique la présidente du Syndicat des responsables de service de garde de La Matapédia, Mélanie Champagne.

« On n’a eu aucune prime, mais on a eu la surcharge de travail. Par exemple, on doit faire une désinfection totale à tous les soirs et des mesures comme ça. Quand je termine de travailler à 5 h, je ne peux pas dire que j’ai terminé parce que je dois tout désinfecter les jouets qui ont été utilisés pendant la journée. »

Mélanie Champagne, présidente du Syndicat des responsables de service de garde de La Matapédia

Une rencontre de conciliation avec un médiateur doit également se tenir mardi.

spacer