Deux marguilliers en accord avec la tenue d'une activité du 325e de Rimouski

Cathédrale de Rimouski

Deux marguilliers s'opposent à la position de la Fabrique Saint-Germain qui exige un paiement de plus de 20 000 $ à la Société rimouskoise du patrimoine pour l’utilisation du terrain du presbytère dans le cadre d’une activité du 325e de Rimouski.

L’organisme souhaite présenter Les murmures du temps, une série de projections sur la façade de la salle Desjardins-Telus.

Les marguilliers Victor Lepage et Albert Carré indiquent vouloir convaincre leurs collègues de la Fabrique de permettre la tenue de l’activité sans exiger de contribution financière.

Dans un communiqué, ils mentionnent que ce partenariat ne priverait pas la Fabrique de revenus, puisque le terrain du presbytère ne fait actuellement pas l’objet d’une location. « De plus, un tel partenariat pourrait constituer la base d’une collaboration pour la mise en œuvre du vaste projet de revitalisation du site de la cathédrale dans le cadre d’une redynamisation du centre-ville de Rimouski », indiquent-ils.

spacer