Discorde entre la Ville d'Amqui et la MRC de La Matapédia

La préfet de la MRC de La Matapédia Chantale Lavoie et le maire d'Amqui, Pierre D'Amours.

Un différend entre la Ville d'Amqui et la MRC de La Matapédia pourrait se régler devant un juge. Les deux parties sont en désaccord sur les termes d'une entente, signée en 2016, concernant la construction du centre administratif de la MRC.

La MRC prétend qu'un montant de 500 $ par année est exigé pour les services d'aqueduc, d'égout et de vidange. La Ville affirme plutôt que cette somme s'ajoute aux compensations financières habituelles des édifices publics.

Selon l'évaluation des fonctionnaires municipaux, la facture s'élève à près de 48 000 $ uniquement en 2020. Considérant l'écart très important qui divise les deux parties, le recours aux tribunaux semble inévitable.

« C’est clair que ça crée un malaise autour de la table. Ils ont refusé de s’asseoir avec nous, alors on a chargé quelqu’un de regarder les différents recours juridiques auxquels on pourrait avoir accès. »

Chantale Lavoie, préfet de la MRC de La Matapédia

« La réponse de la Ville à une demande de négocier de bonne foi c’est de demander à la MRC de traiter la Ville avec équité et de respecter son règlement de taxation. J’ai posé des questions à la séance du 19 août, mais mes préoccupations n’ont pas fait l’objet d’un retour. La décision était déjà prise et elle a été maintenue. »

Pierre D'Amours, maire d'Amqui

spacer