Distribution d'équipements de protection dans les CPE: « un vrai cafouillage »

CPE

Plusieurs centres de la petite enfance (CPE) de l'Est-du-Québec ont fait des pieds et des mains afin d'obtenir tout l'équipement de protection nécessaire pour leur réouverture, lundi.

Après avoir reçu une commande incomplète, vendredi, ils ont dû se tourner vers le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent qui leur a prêté des visières de protection.

Sur Twitter, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, s'est contenté d'indiquer que « le territoire est immense et [que] ça crée des enjeux de livraison ».

« On n'a pas pu compter sur le ministère de la Famille pour nous aider et on a reçu les visières lundi après-midi, imaginez-vous. C'est vraiment un cafouillage important. On trouve que c'est presqu'un manque de respect envers le milieu familial, les éducatrices et le personnel des CPE. »

Simon Dufresne, directeur général du CPE L'Aurore boréale

Rappelons que les éducatrices doivent porter un masque, des gants et une visière pour travailler.

spacer