ÉLECTIONS FÉDÉRALES | Statu quo dans l'Est-du-Québec

Maxime Blanchette-Joncas réélu dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques

Le portrait électoral demeure identique dans l’Est-du-Québec alors que les députés sortants des cinq circonscriptions ont tous été réélus.

Trois bloquistes colorent encore une fois la carte, soit Maxime Blanchette-Joncas dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Kristina Michaud dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et Marilène Gill dans Manicouagan.

Maxime Blanchette-Joncas a obtenu 49,5 % des voix et l'a emporté par plus de 10 000 votes sur sa plus proche rivale Léonie Lajoie du Parti Libéral, qui a reçu l'appui de 24,3 % des électeurs. France Gagnon du Parti Conservateur a quant à elle obtenu 13 % des voix.

Le taux de participation a atteint 66 % dans la circonscription.

Même si le bloquiste s'explique toujours mal le déclenchement de la campagne électorale par le premier ministre Justin Trudeau, il se dit satisfait de la campagne qu’il a menée et de la confiance des électeurs.

« Je crois que les gens se sont reconnus dans l’offre politique du Bloc Québécois. Une politique qui est constructive, mais également ancrée sur les besoins de la région. On l’a bien vu, on l’a senti au courant de la campagne., les gens étaient réceptifs. On donnait tout ce que l’on avait dans le cœur jusqu’à la toute fin de la campagne, on y a cru depuis le tout début. »

Maxime Blanchette-Joncas, député réélu de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques

Il entend maintenant s’attaquer à différents enjeux, dont le logement social, les conditions de vie des aînés, la gestion de l’offre et la couverture cellulaire déficiente dans la région.

Les électeurs de la circonscription voisine d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia ont également réélu leur députée qui a obtenu 60 % des voix. Kristina Michaud a ainsi devancé le libéral Louis-Éric Savoie par plus de 12 000 votes.

Le taux de participation a été de 53,5 %.

En Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, la députée et ministre libérale Diane Lebouthillier l’emporte plus aisément sur le candidat du Bloc Québécois Guy Bernatchez, qui avait mené une lutte serrée en 2019.

Le conservateur Bernard Généreux garde aussi son siège dans Montmagn-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup pour un quatrième mandat.

spacer