Fred Dubé accusé: Guy Caron dénonce l'intimidation des élus


(Archives Noovo Info)

Guy Caron croit que les accusations déposées à l'endroit de l'activiste Fred Dubé auront un effet dissuasif.

Même s'il ne commentera pas le processus judiciaire, le maire de Rimouski dénonce les manifestations, qui deviennent de l'intimidation:

« Il y a des limites à ne pas franchir. À propos de ce qui s'est passé cet été, c'est surtout sur la question de l'intimidation des élus qu'il faut porter attention. Le fait d'avoir trente personnes dont on ne connait pas l'identité puisqu'elles sont cagoulées, qui disent faire une manifestation pacifique; c'est pacifique jusqu'à ce que ça ne le soit plus. »

Le maire ajoute que ce ne sont pas les élus rimouskois qui ont porté plainte même si l'intervention de Fred Dubé et de ses partisans a interrompu la séance du conseil du 18 juillet. 

L'activiste et humoriste fait face à 5 chefs d'accusation, soit d'avoir participé à un attroupement illégal en portant un masque, d'avoir fait du tapage, d'avoir gêné ou molesté d'autres personnes et d'avoir entravé le travail des policiers.

Fred Dubé sera de retour au Palais de Justice de Rimouski le 27 février.