Il manque au moins 13 pharmaciens au CISSS du Bas-Saint-Laurent

Pharmacien(iStock-megaflopp)

La pénurie de pharmaciens en établissements de santé au Bas-Saint-Laurent s'accentue.

Selon les plus récents chiffres de l'enquête annuelle de l'Association des pharmaciens en établissement de santé, 13 des 45 postes du CISSS du Bas-Saint-Laurent ne sont pas comblés.

Il s'agit d'un taux de postes non-occupés de  29 % soit un niveau nettement supérieur à celui de l'ensemble du Québec qui atteint 19 %. 

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a été dans l'obligation de faire appel à des pharmaciens-dépanneurs pendant 239 jours lors de l'année prenant fin le 31 mars 2020.

Selon la direction de l'Association, la pénurie nuit à la couverture de soins pharmaceutiques offerte aux patients hospitalisés et hébergés en CHSLD.

En négociation pour une nouvelle entente collective avec le gouvernement du Québec, les pharmaciens en établissements de santé demandent une rémunération beaucoup plus concurentielle avec leur collègues des pharmacies de quartier.