Il n'y a plus aucun vol direct entre Mont-Joli et Montréal


(Envato Elements twenty20photos)

La population de l'Est du Québec est plus mal servie que jamais par le transport aérien vers les grands centres.

Depuis le début de 2023, il n'y a plus aucun vol direct entre Mont-Joli et Montréal si bien que dans la majorité des cas, le parcours en avion n'est pas plus rapide qu'en voiture.

Air Canada a abandonné les vols directs lors de la pandémie alors que les compagnies Pascan et PAL Airlines ont fait de même au mois de décembre.

Pour le président de l'aéroport de Mont-Joli, ce n'est certainement pas le programme de billets à 500$ du gouvernement Legault qui a amélioré le service pour les gens d'affaires de l'Est du Québec.

Bruno Paradis est le préfet de la MRC de la Mitis, mais également président de la régie intermunicipale de l'aéroport de Mont-Joli.

«Il y a une nouvelle génération d'entrepreneurs qui vient rester en région, qui ont quitté les grands centres en raison de la COVID et qui veulent avoir accès au marché montréalais pour un aller-retour dans la même journée, mais là, on a même plus ça. On espère qu'il y aura une véritable volonté gouvernementale de régler pour de bon.»

Monsieur Paradis précise qu'à peine 80 billets ont été vendus au départ de Mont-Joli dans le cadre du programme d'accès aérien en région qui proposait près de 100 000 billets à rabais.