Il y aura enfin un gymnase au CMÉC

Gymnase_Extérieur

Le Centre matapédien d'études collégiales aura enfin un gymnase.

Grâce au  programme PAFIRS, la ville d'Amqui pourra financer deux projets sportifs.

Un gymnase collectif sera construit près du CMÉC.

Le centre sera disponible pour l'ensemble de la population,

Ville d'Amqui

D'une valeur de plus de 3 M$, 2 M seront financés par les deux gouvernements.

Un projet qui était sur la table depuis longtemps.

Tant par l'arrivée du petit collège en 95 que par l'annonce de ce gymnase collectif, ça suppose une implication soutenue, d'hier à aujourd'hui, de gens convaincant et convaincu et qui ont su entrainer l'ensemble de la communauté matapédienne.

Pierre D'Amours, maire d'Amqui

Ville d'Amqui

Le carrefour-sportif se refera une beauté également.

Le skatepark, et les terrains de tennis et de baseball seront rénovés en plus de l'ajout d'un terrain de basketball et du réaménagement de l'espace.

Ce projet est d'une valeur de 1,6 M$.
 

La réalisation de ces deux projets confirme qu'Amqui est une ville dynamique et que le titre obtenu comme étant la communauté la plus active aunQuébec en 2019 n'était pas que passager.

Au total, le Bas-St-Laurent se voit offrir 7,5 M$ pour 12 projets et structures sportives.

De ceux-ci, 6 sont dans la Matapédia.

Le parc municipal de Val-Brillant sera rénové et St-Léandre aménagera un terrain de jeux hiver et été.

Saint-René-de-Matane se dotera d'un tout nouveau centre de loisirs dont la partie sportive sera financée par le programme PAFIRS.

À Les Méchin, une réfection de la promenade du parc sera complétée.

Des projets qui réjouissent le député de Matane-Matapédia.

« Je suis heureux d’avoir contribué au bon cheminement des dossiers et à l’obtention d’aides financières pour les six projets annoncés aujourd’hui dans ma circonscription. Cela permettra aux municipalités concernées et au Centre matapédien d'études collégiales d’offrir des infrastructures de qualité aux citoyens, ce qui est essentiel dans un milieu de vie attrayant »

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia