L’heure est au bilan pour la députée Kristina Michaud

Kristina Michaud, députée d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

La proximité avec la population, c’est le mot d’ordre qui résume la dernière session parlementaire de la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia.

Parmi les sujets qui ont retenu l’attention sur la scène régionale, Kristina Michaud mentionne la pétition lancée pour le retour d’un programme fédéral pour la protection des berges. « C’est un effet concret des changements climatiques au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie », précise-t-elle.

Dans son bilan, elle mentionne d’autres réalisations, dont l’initiative Ma cabane à la maison en soutien aux producteurs acéricoles en cette période difficile.

« Certaines cabanes à sucre de la région ont participé et ça a eu un énorme succès. J’espère que l’année prochaine, on pourra se déplacer physiquement dans les cabanes à sucre, mais c’est une alternative qui a bien fonctionné. »

Kristina Michaud, députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

 Parmi les réalisations du Bloc Québécois, Kristina Michaud souligne la mise sur pied d’une étude sur la maximisation du potentiel forestier au Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie dans le but de mieux financer cette industrie. « On voit des milliards de dollars qui sont donnés à l’industrie pétrolière dans l’ouest du pays depuis des années et à peu près rien pour l’industrie forestière qui est une énergie renouvelable et qui a plusieurs avantages quand on parle de deuxième et troisième transformation, de ce qu’on peut faire avec la biomasse », explique-t-elle.

La députée a aussi mené des discussions virtuelles avec des citoyens, des acteurs locaux et des invités pour parler de sujets comme l’environnement, la protection des berges, la souveraineté alimentaire et l’indépendance du Québec.

Elle dit s’être sentie connectée avec la population et c’est ce qui la rend la plus fière.

« C’est ces discussions-là avec notre monde, quand on revient à la Chambre des communes, on a des exemples sous la main à donner de qu’est-ce que les gens de chez nous ont besoin »

Kristina Michaud, députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia