L'UQAR souffle 50 bougies

L'Université du Québec à Rimouski.

L'Université du Québec à Rimouski a célébré ses 50 ans mardi.

Le 3 septembre 1969, le nouveau Centre d'études universitaires de Rimouski a accueilli 400 étudiants à temps complet et 600 autres à temps partiel.

Le Centre a rejoint officiellement le réseau des universités pour devenir l'UQAR en 1973.

Pour le recteur actuel, Jean-Pierre Ouellet, les membres du comité provisoire  ont travaillé avec acharnement pour convaincre les instances provinciales de la nécessité d'une université au Bas-Saint-Laurent.

« Il y a 50 ans, ce n’était pas dans les cartons du gouvernement d’avoir une université à Rimouski. Ça a pris une volonté très forte de la communauté régionale, mobilisée entre autres par Pascal Parent, pour faire bouger les choses. »

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l’UQAR

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'UQAR.

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'UQAR | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média

Il ajoute que rien n'est encore acquis en 2019 pour les universités en région. « Dépendamment des gouvernements et des acteurs en place, on peut être plus favorisés et parfois moins, explique le recteur. Il faut être très vigilent et garder cette proactivité. »

Pour souligner cet anniversaire, l'UQAR publie une revue spéciale 50 ans d'histoire dont la version web est disponible sur le site de l'université.

Dépliant 50 ans d'histoire de l'UQAR

Martin Brassard, journaliste Bell Média

Par ailleurs, grâce à un autre don de Bernard Pouliot, 50 bourses de 2 000 $ chacune seront offertes au hasard parmi les finissants au baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat en 2019-2020.