La cathédrale de Rimouski rouvre pour quelques heures

Cathédrale intérieure 2020 (1)

Fermées depuis près de six ans, les portes de la cathédrale de Rimouski ont été ouvertes pendant plus d'une heure plus tôt ce mercredi.

Selon l'ingénieur en structure de bâtiments mandaté par la Fabrique Saint-Germain, il est possible de remettre l'édifice en bon état pour 2,3 millions de dollars.

Dans son rapport, Marcel Leblanc ajoute même que la cathédrale pourrait être occupée de manière permanente pour un montant de 350 000 $ pour la phase initiale.

Les responsables de la Fabrique insistent sur le fait que la cathédrale n'est nullement menacé de s'effondrer.

Martin Brassard, journaliste Bell Média

Les marguilliers affirment que le financement d'une partie des travaux de rénovation est la responsabilité de l'Archevêché de Rimouski.

Martin Brassard, journaliste Bell Média

Ils ajoutent que la Ville sera également sollicité dans le contexte de son plan de mise en valeur du centre-ville.

Sans surprise, les responsables de la Fabrique sont convaincus que rien ne justifiait la fermeture de la cathédrale en 2014. Une décision prise à la hâte et sans véritable justification par l'Archevêché.

« Il ne faut plus attendre, il faut agir. Travailler ensemble, que ce soit avec l'Archevêché, le gouvernement municipal, provincial et fédéral. Il y a de l'effritement de peinture, c'est évident mais la Cathédrale n'est pas dans la fameuse dangerosité qu'on a décrit. » 

Jean-Charles Lechasseur, président de la Fabrique Saint-Germain

Par ailleurs, les quelques dizaines de personnes présentes dans l'édifice mercredi ont eu droit à un mini-concert d'orgue Casavant.

spacer