La CCIRN prévoit un manque de travailleurs pour la réouverture des commerces

COVID-virus-hiver (37)

Le président de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette (CCIRN) accueille très positivement le passage de la région en zone orange. Guillaume Sirois admet que les commerçants et les restaurateurs devront probablement négocier avec un manque de main-d’œuvre.

Plusieurs travailleurs de ces secteurs ont changé de carrière en raison de l'incertitude causée par la pandémie depuis un an.

Le président de la CCIRN assure toutefois que tous les commerçants vont respecter les mesures sanitaires afin d'éviter à tout prix une nouvelle fermeture.

« Autant pour le moral que pour la viabilité des entreprises ça ne passerait pas, donc je pense que nos commerçants depuis le début de la pandémie en région ont fait les efforts nécessaires en magasin, on le voit avec les cas qui sont très faibles. On va faire partie de la solution pour ça aussi et on va espérer qu’on puisse rouvrir pour de bon et qu’il n’y ait pas de recul. »

Guillaume Sirois, président de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette