La Chambre de commerce de Rimouski demande la réouverture des commerces

fermé

Après les élus, c'est au tour de la direction de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette de demander la fin rapide des mesures d'urgence dans la MRC.

La direction estime que les mesures d'urgence imposées dans Rimouski-Neigette sont disproportionnées en rapport avec la situation épidémiologique.

Selon le plus récent bilan mercredi, le nombre de cas actifs est 4 fois moins important dans Rimouski que dans les MRC de l'Ouest du territoire.

Il est de 103 cas par 100 000 habitants dans Rimouski comparativement à 400 dans les MRC de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et des Basques.

Considérant que le territoire est vaste, la Chambre de commerce plaide pour des évaluations en sous-région.

L'organisme assure que la fermeture des commerces non-essentiels et le couvre-feu dès 20 heures ont un impact majeur sur la viabilité de plusieurs commerces et entreprises.

Alors que la santé publique affirme que les éclosions sont principalement dues à des rassemblements privés, la Chambre croit qu'il devient difficile de justifier que les répercussions soient axées sur les commerces jugés non essentiels.

spacer