La clinique de dépistage de la COVID-19 à Rimouski fin prête

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent confirme qu'une première clinique mobile pour dépister la COVID-19 est en préparation dans la région.

La clinique de dépistage de la COVID-19 à Rimouski ouvre ses portes à 9 h ce matin. Les personnes ayant des symptômes légers à modérés pourront se rendre au Colisée Financière Sun Life sur rendez-vous tous les jours de 8 h à 16 h.

Il suffit d’appeler au 1-877-644-4545 pour fixer un rendez-vous. L’espace a été aménagé pour permettre l’entrée des véhicules et des piétons.

Les voitures doivent se présenter à l’entrée du Colisée située sur la rue Rouleau. Les personnes doivent rester à l’intérieur de leur véhicule en tout temps et se présenter à l’heure exacte du rendez-vous.

Station 1 pour le dépistage de la COVID-19 au Colisée Financière Sun Life.

Maude Parent, journaliste Bell Média | Les véhicules passent sous l'abris afin de subir un test de dépistage

Il est demandé aux gens de se présenter seuls ou de n’avoir qu’un seul accompagnateur pour les enfants et les personnes vulnérables.

Les installations permettent d’effectuer 54 dépistages par jour. Ce volume pourrait être appelé à augmenter en fonction des besoins.

« L’avantage d’avoir une clinique à l’extérieur du milieu hospitalier permet que ce soit plus rapide et qu’un plus grand volume de patients soit dépisté. »

Dr Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Les services d’urgence sont toujours disponibles pour les personnes dont les symptômes sont plus graves.

Le directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent, le Dr Jean-Christophe Carvalho, anticipe une augmentation de l’achalandage. « Plus il y aura de cas positifs, plus il pourrait potentiellement y avoir de contacts, remarque-t-il. Ces contacts pourraient développer des symptômes et être testés. On s’attend à ce que l’achalandage augmente c’est pour ça qu’on se prépare. »

Dr Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Dr Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent

La Matapédia et  la Matanie seront elles aussi bientôt équipées de cliniques dédiées à la détection du coronavirus.

spacer