La direction de l'Océanic espère toujours une saison de 45 à 50 matchs.

La Fondation Maurice Tanguay et la famille Tanguay versent 100 000 $ à la Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski (CHRR).

Le président et copropriétaire de l'Océanic espère toujours une saison de 45 à 50 matchs dans la ligue junior majeure du Québec.

Alexandre Tanguay croit que son équipe ne jouera pas son prochain match avant février.

Malgré les coûts très important pour les organisations, il ne rejette pas l'idée de reprendre les activités en organisant des séries de matchs dans des villes ciblées.

« La continuité de notre calendrier régulier va peut-être passer par plusieurs bulles consécutives qui nous mèneront jusqu'à la fin de la saison. »

Alexandre Tanguay, copropriétaire de l'Océanic.

Par ailleurs, considérant l'incertitude entourant le reste de la saison, l'Océanic fait partie des équipes qui seront grandement désavantagées pour la deuxième fois en quelques mois seulement lors de la période des transactions.

Après une fin abrupte pour une équipe alignant Alexis Lafrenière, voilà qu'il sera difficile d'obtenir la véritable valeur de joueurs de qualité tel Justin Bergeron ou Andrew Coxhead lors de la période de transaction.

« On espère encore pouvoir faire quelques transactions au courant des prochaines semaines tout dépendamment de la situation et de la période de transactions qui sera mise de l'avant dans les prochains jours mais c'est évident que nous sommes assurément parmi les grands perdants. »  

Alexandre Tanguay

Écoutez l'entrevue de Martin Brassard avec Alexandre Tanguay ici: