La Grande Place sera finalement démolie au printemps 2022

Le secteur de la Grande Place à Rimouski.

Cette fois sera la bonne, confirme le maire de Rimouski. La Ville a conclu une entente lors de la séance du conseil municipal, lundi soir, afin de contraindre Groupe Sélection à démolir la Grande Place au printemps 2022.

Pour se faire, la Ville a cédé une portion de terrains à Groupe Sélection au coût de 2,7 M$ afin qu’il puisse aller de l’avant avec les travaux. Le promoteur acquiert donc le terrain du havre de l’estuaire et celui de la Grande Place. L’offre d’achat a été signée vendredi dernier.

« C’est une entente contraignante où Groupe Sélection doit nécessairement procéder à la démolition de la Grande Place au printemps 2022, sinon ils devront assumer des pertes financières importantes, ce qui donnerait par la suite une marge de manœuvre à la Ville de Rimouski pour procéder à la démolition de son propre chef. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Les négociations étaient « extrêmement complexes », selon le maire Marc Parent, qui souligne avoir placé différentes pièces du casse-tête afin de concrétiser l’entente. « On a réfléchi à tous les éléments qui devaient être mis en place pour qu’on ait l’assurance que la démolition de la Grande Place sera au printemps. »

Les élus ont notamment adopté, lundi soir, une modification au Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) afin d’y assujettir les immeubles de grande envergure qui seront construits dans une portion du centre-ville, notamment dans le cadre du projet de remplacement de la Grande Place.

Malgré la vente d’une portion de terrains à Groupe Sélection, le maire voulait également s’assurer que les droits des propriétaires riverains soient respectés, notamment en ce qui a trait à la servitude de stationnement. La Ville conserve la zone à l’ouest de la Grande Place qui abrite les stationnements concernés par la servitude, soit 44 % des espaces de stationnement.

« La Ville a des responsabilités envers les propriétaires riverains, mais en cédant une partie des espaces, c’est une tierce personne qui a les obligations, précise-t-il. Nous avons mis des mécanismes en place pour que les intérêts des propriétaires riverains soient toujours défendus par la Ville. »

La pandémie de COVID-19 a aussi contribué à retarder le début des travaux.

L'échéancier comprend la démolition du bâtiment actuel au printemps 2022, suivi du début des travaux du projet de remplacement dans les semaines qui suivent, pour une livraison au plus tard le 30 juin 2024.

À l’occasion de sa dernière séance du conseil dans la chaise de maire, Marc Parent se dit fier de voir la première phase de la mise en valeur du centre-ville se concrétiser.

« Je m’étais engagé à faire en sorte que la Grande Place soit démolie pendant mon mandat alors je me sens très bien par rapport à ça. »

Marc Parent, maire de Rimouski

 

spacer