La Maison Marie-Élisabeth profite d’une hausse de financement de Québec

La Maison Marie-Élisabeth à Rimouski

La Maison Marie-Élisabeth recevra plus de 200 000 $ supplémentaires chaque année du gouvernement du Québec.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a confirmé mardi une hausse du financement pour les maisons de soins palliatifs.

Les établissements comme la Maison Marie-Élisabeth recevront 30 000 $ de plus par année pour chaque lit.

L’organisme rimouskois possède 7 lits pour accueillir des patients en fin de vie.

Selon la directrice générale, Paule Côté, le montant permettra de couvrir les soins, mais la maison devra continuer ses campagnes de financement.

« La demande était que le ministère vienne subventionner les coûts directs aux patients, donc les soins qu’on offre. Les maisons de soins palliatifs vont continuer de s’occuper du logement, des repas, du soutien direct aux familles et aux patients. On doit donc continuer d’aller chercher des sous dans notre milieu. »

Paule Côté, directrice générale de la Maison Marie-Élisabeth

Chaque année, l’établissement doit recueillir 950 000 $ pour pouvoir continuer d’offrir ses services gratuitement.

Paule Côté souligne également que le financement du gouvernement permettra d’augmenter les salaires des employés. Elle indique qu’un rattrapage salarial est nécessaire pour être plus compétitif avec le secteur public en cette période de pénurie de main-d’œuvre.

« Ça va nous permettre de rehausser les conditions salariales de nos employés. On est dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et la pression se fait sentir. Ça va nous servir à attirer et surtout à retenir notre bon personnel qu’on apprécie. »