La ministre Marguerite Blais à la défense des ainés du Bas-Saint-Laurent

colloque ainés Riki-Neigette 2019

De passage au colloque " Bien vieillir dans Rimouski-Neigette " vendredi matin, la ministre des ainés et des proches-aidants Marguerite Blais a confirmé qu'un projet-pilote en gériatrie sociale en milieu rural verra le jour dans les prochains mois au Bas-Saint-Laurent.
 
Elle indique que le CISSS du Bas-Saint-Laurent et la Fondation Âges piloteront conjointement ce projet.

« Faut être vraiment être capable de pouvoir retracer les personnes qui vivent à domicile et qui ne demande pas d'aide. On veut faire en sorte qu'on puisse aller chercher ces personnes-là pour les soigner ou pour les amener dans un centre de jour pour qu'elles puissent socialiser avec d'autres. » 

Marguerite Blais, ministre provinciale des ainés et des proches-aidants 

Par ailleurs, la ministre ne cache pas sa grande déception de l'absence totale des sujets touchant les ainés dans les promesses et débats de la campagne électorale fédérale.

« Les personnes âgées là, moi j'ai toujours remarqué que c'était comme si c'était un peuple invisible. Au Québec et encore plus au Bas-Saint-Laurent, il y a plus de personnes âgées que de jeunes. Les CHSLD sont les enfants pauvres du ministère de la santé et des services sociaux. »

spacer