La PDG du CISSS du Bas-Saint-Laurent salue le report de la vaccination obligatoire

Isabelle Malo, PDG du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

La PDG du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo, salue la décision du ministre de la Santé de repousser d’un mois la date butoir pour la vaccination obligatoire des travailleurs et travailleuses de la santé.

« Il s’agit d’une décision lucide et courageuse qui a pour objectif d’assurer la stabilité du réseau de la santé et des services sociaux, y compris les ressources en communauté […] dans un contexte où nos ressources régionales sont déjà grandement sollicitées et fragiles », commente-t-elle dans un communiqué.

Christian Dubé a reporté la vaccination obligatoire pour les employés du réseau de la santé au 15 novembre, estimant que suspendre les non-vaccinés auraient été trop risqué.

Selon les chiffres du CISSS du Bas-Saint-Laurent, 216 employés n’ont reçu aucune dose du vaccin contre la COVID-19 et 123 en ont reçu une seule.

Isabelle Malo encourage les travailleurs qui hésitent encore à retrousser leur manche.

Six nouveaux cas de COVID-19 dans la région

Six nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés au Bas-Saint-Laurent dans les 24 dernières heures.

Le CISSS rapporte deux nouvelles infections dans les MRC de Rimouski-Neigette et de La Matapédia et une autre dans le Témiscouata et La Mitis.

Deux cas ont aussi été retranchés du bilan régional, soit dans le Kamouraska et Rivière-du-Loup.

Il y a 55 cas actifs dans l’ensemble du territoire, en baisse de 8 comparativement au bilan précédent.