Le Bas-Saint-Laurent obtient ses deux travailleuses de rang

Agriculteur

Québec octroie une subvention récurrente de 400 000 $ à l’organisme au cœur des familles agricoles (ACFA) pour apporter de l’aide psychologique aux agriculteurs. Deux travailleuses de rang ont été embauchées pour couvrir la région du Bas-Saint-Laurent.

Après avoir annoncé un financement de 300 000 $ en décembre 2019, le gouvernement indique reconnaître la particularité de la situation des producteurs agricoles qui vivent de la détresse psychologique et pérennise son soutien financier.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, était de passage à Rimouski pour en faire l’annonce.

Les agriculteurs font face à plusieurs difficultés qui peuvent se manifester simultanément et avoir des impacts sur leur santé mentale.

« La réalité des agriculteurs est que leur travail est à la merci de la météo, ce sont des gens très isolés, qui n’ont à peu près jamais de vacances, ce sont des gens qui, dans plusieurs productions, ont des investissements financiers très importants et ce sont des gens qui sont soumis aux aléas du marché. »

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Deux travailleuses de rang auront pour mandat de soutenir les producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent. L’une couvrira la portion Ouest de la région et l’autre la portion Est comprenant La Mitis, La Matanie, La Matapédia et Rimouski.

Au cœur des familles agricoles peut maintenant déployer un total de neuf ressources à travers la province et espère pouvoir en ajouter jusqu’à 13 avec l’annonce du gouvernement.

Selon la présidente de l’organisme, Nathalie Roy, 97 %, du montant sera investi pour les travailleurs de rang.

Le président de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent, Gilbert Marquis, se réjouit de cette aide financière. « Ça fait sept ans que j’en parle, souligne-t-il. On les a aujourd’hui nos travailleuses de rang, donc c’est une grande, mais très grande victoire ! »

spacer