Le Bloc Québécois réclame plus d'aide aux aînés

Personne âgée

Le Bloc Québécois presse le gouvernement Trudeau d’agir contre l’appauvrissement des aînés vulnérables.

Le chef du Bloc Yves-François Blanchet et la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia Kristina Michaud demandent que ces derniers ne voient pas leur supplément de revenu garanti amputé parce qu’ils ont bénéficié de la prestation canadienne d’urgence pendant la pandémie.

Yves-François Blanchet estime que la pandémie a fragilisé les conditions de vie des aînés et accentué leur isolement.

Il souhaite que l’aide fédérale pour la pension soit rehaussée pour toutes les personnes de 65 ans et plus et non réservée uniquement aux 75 ans et plus. Le chef bloquiste déplore que le gouvernement fédéral crée deux classes d’aînés et croit plutôt que toutes les personnes à l’âge de la retraite devraient recevoir un traitement égal.

Le parti propose que la pension soit rehaussée de 110 $ par mois pour les personnes de 65 ans et plus, qu’elle soit ajustée au coût de la vie et que les prestations de la PCU soient considérées comme un revenu d’emploi.