Le Centre de services animaliers de Rimouski franchit une nouvelle étape

Assemblée publique de consultation concernant le Centre de services animaliers de Rimouski.

Le nouveau Centre de services animaliers de Rimouski sera construit au 277 rue des Fabricants.

Des délais pour la réception des plans empêchent toutefois la Ville de lancer un appel d’offres.

Le projet de 3,3 M$ sera moderne, mais tout de même modeste.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, mentionne que les installations seront fonctionnelles et conformes à plusieurs normes, notamment en matière de salubrité et de qualité de l’air.

« Le bâtiment sera sur l’asphalte avec des dalots pour passer le tuyau d’arrosage, ce n’est rien de fancy. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Pour limiter la propagation des maladies entre les animaux, six différentes zones seront aménagées; trois pour les chiens et trois pour les chats.

Il y aura donc une zone de quarantaine, une zone de préparation des animaux et une autre pour l’adoption.

La qualité de l’air devra être contrôlée de manière rigoureuse, à raison de dix changements d’air par heure.

La prise d’air sera abritée derrière un mur solaire passif. Cet écran noir captera la chaleur afin de préchauffer l’air qui entrera dans les systèmes de ventilation.

Des ressources seront également embauchées, notamment une ou un technicien à la santé animale pour prendre soin des bêtes.

Des inquiétudes quant au centre temporaire

Après deux fermetures en trois mois des installations du centre temporaire, les élus veulent aller de l’avant rapidement avec la construction du nouveau bâtiment.

« Le centre temporaire n’a pas été dessiné pour être un refuge. L’espace est assez restreint et c’est beaucoup plus difficile de travailler avec ça. »

Marc Parent, maire de Rimouski.

Le maire mentionne cependant que le Centre de services animaliers consulte fréquemment des vétérinaires qui font un suivi des animaux et pratiquent des traitements au besoin.