Le Comité logement Rimouski-Neigette énonce ses attentes en vue du budget

Le coordonnateur du Comité logement Rimouski-Neigette, Guy Labonté, prend la parole lors d'une manifestion pour les logements sociaux.

Le Comité logement Rimouski-Neigette a manifesté mardi matin devant les bureaux du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation à Rimouski pour demander au gouvernement Legault d’investir dans le logement social en prévision du prochain budget.

« Les personnes payent trop cher pour leur logement, mentionne le coordonnateur du Comité logement, Guy Labonté. On a besoin de logement et ce n’est pas juste à Rimouski, c’est à Matane, à Gaspé, à Rivière-du-Loup et à la grandeur de la province. Le gouvernement doit mettre l’argent nécessaire et le logement social doit faire partie de la relance économique. »

Le taux d’inoccupation des logements locatifs à Rimouski est passé de 2,7 % à 0,9 %, selon un rapport de la Société canadienne d’hypothèques et de logement. D’après M. Labonté, il s’agit du plus bas taux en 11 ans.

Alors que le coût des loyers continue d’augmenter, il indique que 400 personnes sont en attente d’un logement social.

« Les loyers ont augmenté de façon phénoménale dans la dernière année, juste à Rimouski on est à près de 3 %. C’est maintenant ou jamais parce que ce n’est pas en mettant l’argent là que les logements seront disponibles, ça prend quatre à cinq ans avant qu’ils soient faits. Alors c’est maintenant que le gouvernement doit bouger. »

Guy Labonté, coordonnateur du Comité logement Rimouski-Neigette