Le dossier du logement progresse à Rimouski


(Archives Noovo Info)

Après un an à la mairie de Rimouski, Guy Caron estime que le dossier du logement avance lentement, mais sûrement.

Tout comme la députée de Rimouski Maïté Blanchette-Vézina, Guy Caron est plus que jamais convaincu que d'atténuer la crise du logement est la grande priorité.

Les deux élus prévoient travailler rapidement pour débloquer le financement de projets de logements sociaux et abordables. 

La députée et le maire croient que Rimouski doit avoir sa juste part des logements sociaux qui seront annoncés par Québec et Ottawa. 

Par ailleurs, la hausse des taux d'intérêt jumelé à la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de la construction peuvent retarder et même annuler certains projets privés.

Le maire demeure toutefois confiant que les projets voient le jour considérant la forte demande pour le logement:

« On a des projets qui ont été approuvés et qui entreront en chantier bientôt, celui des 225 unités qui remplaceront l'église de Sainte-Agnès, du Groupe Sélection, qui devrait être complété d'ici juin 2024 et de Construction Albert à la frontière de Sacré-Coeur et Nazareth. On a aussi le développement des Constellations et celui de la rue de la Picardie », énumère Guy Caron.