Le logement monopolise la séance du Conseil


Guy Caron a été questionné sur le plan de lutte à la pénurie de logements (Archives Noovo.info)

La crise du logement a monopolisé la séance du conseil municipal de Rimouski lundi soir.

Plusieurs locataires et membres du Comité logement Rimouski-Neigette ont questionné le maire Guy Caron en lien avec la parution du plan de lutte contre la pénurie de logements.

Les concepts de logements de qualité et abordables ont fait l'objet de plusieurs interrogations.

Le maire a indiqué que la Ville propose des actions concrètes pour favoriser la construction d'édifices de logements abordables, notamment au centre-ville.

Il a spécifié que le crédit de taxes passe de 5 à 35 ans et que le fonds dédié par la Ville au logement social a été augmenté.

Les actions des villes sont toutefois limitées et le gouvernement Legault devra inclure la crise du logement est une réelle priorité, ce qui n'est vraiment pas le cas présentement.

'' La Ville agit dans le cadre des programmes décidés par le gouvernement mais on peut à travers l'UMQ entre autres, faire les actions pour demander du financement social. Mais entretemps, il y a des besoins criants. On n'est pas les seuls à vivre une pénurie puisqu'on voit Drummondville, Granby et autres villes au Québec qui vivent la même chose. On a vraiment besoin des investissements beaucoup plus significatifs. ''

Guy Caron, maire de Rimouski