Le manque de responsables de garde en milieu familial inquiète

Garderie

Le manque criant de places en garderies à Rimouski donne du fil à retordre à de nombreux parents qui sont incapables de trouver une place pour leur enfant. Mais le manque de personnel complique la situation, si bien que, dans les prochaines semaines, le bureau coordonnateur du CPE l’Aurore Boréale lancera une campagne de valorisation afin de recruter des responsables de garde en milieu familial.

Environ 250 places dorment à Rimouski-Neigette, faute de personnel. Dans les dernières années, le nombre de responsables de garde est passé de 150 à environ 110, selon les chiffres du bureau coordonnateur.

Résultat, sur les 896 places gérées par l’établissement, seules 650 sont occupées par des enfants.

Chaque fois qu’un service de garde subventionné ferme, c’est six à neuf places qui ne peuvent plus être offertes.

Le directeur général du bureau coordonnateur de l’Aurore Boréale, Simon Dufresne, mentionne qu’il reçoit une quinzaine d’appels de parents désespérés toutes les semaines.

« On ne sait plus quoi répondre aux parents parce que nous aussi on a les deux mains attachées. Les CPE en général voudraient ouvrir des installations, mais il faut qu’on annonce des places. Nous, au milieu familial, on voudrait bien rendre disponibles les 250 places qu’on a de libre, mais ça nous prend des responsables. »

Simon Dufresne, directeur général du bureau coordonnateur de l’Aurore Boréale.

Plusieurs sont partis à la retraite, d’autres changent de carrière et il est difficile de recruter de nouveaux candidats. La campagne, qui s’étendra sur trois ans, vise à faire la valorisation et la promotion de la profession et de ses conditions.

Simon Dufresne espère que la campagne sensibilisera des personnes à suivre la formation d’une durée de 45 heures afin d’offrir des services en milieu familial. « On s’attaque à quelque chose de gros. Après les fêtes, on a investi beaucoup de sous pour faire une méga campagne qui va valoriser la profession et susciter du recrutement. »

Il indique qu’il y a également une forte baisse du nombre d’inscriptions dans les programmes techniques d’éducation à la petite enfance dans les cégeps.

spacer