Le projet du Groupe Fari pourrait accueillir des religieuses

Plan du projet de résidence pour aînés du Groupe Fari à Rimouski.

Environ la moitié des unités de la résidence du groupe FARI pourraient être occupées par des religieuses.

Les promoteurs sont en discussion avec les dirigeantes de trois congrégations afin de leur réserver 50 % des 118 logements et 56 chambres avec soins dédiés.

Les religieuses et le personnel en poste à Rimouski et à Lac-au-Saumon ont été informés que des négociations sont en cours.

Considérant que la moyenne d’âge des Sœurs est de plus de 87 ans, elles ont un besoin urgent d’un milieu de vie mieux adapté.

Le directeur général du groupe Fari Dany Chassé précise que le projet permettra d’offrir des unités pour l’ensemble de la population aînée. Il ajoute que les discussions demeureront confidentielles jusqu’à une possible entente.

« Nous demeurons convaincus que ce projet propose un milieu de vie parfaitement intégré au quartier et qu’il est essentiel pour répondre aux besoins de la population vieillissante qui souhaite demeurer dans son milieu », assure Dany Chassé dans un communiqué.

Rappelons que le projet de résidence pour aînés du groupe Fari est présentement sur la glace en raison de l’opposition soulevée par des résidents du secteur de la rue des Flandres.

Les opposants et la Ville de Rimouski sont une bataille devant les tribunaux pour faire valoir leurs arguments.