Le variant du virus frappe très fort au Bas-Saint-Laurent

Le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc.

Le variant du virus de la COVID présent au Bas-Saint-Laurent frappe fort depuis quelques jours.

Le directeur de la Santé publique précise que le variant, possiblement britannique, est nettement plus contagieux et que la majorité des cas récents sont reliés à des rencontres familiales et sociales.

Pour la toute première fois depuis le début de la pandémie, de jeunes adultes de la région sont présentement hospitalisés. Ils sont dans des hôpitaux de Chaudière-Appallaches ou de Québec puisque l'unité COVID de Rimouski a été fermée il y a plusieurs jours déjà.

« Les gens sont malades, particulièrement les adultes qui en sont touchés. Ça frappe fort. On est rendu à 6 hospitalisations (aucune avant dimanche) et presque 100 % des cas sont occasionnés par un variant. »

Le docteur Sylvain Leduc, directeur de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent

Pour le moment, le virus ne circule pas tellement dans les écoles.

Le docteur Leduc ajoute que le bilan de cas quotidien sera certainement à la hausse à partir de mercredi.

Il est convaincu que l'Est du territoire sera bientôt atteint mais il souhaite encore une fois la collaboration de la population pour éviter des éclosions à répétition.

Ajoutons que le taux de vaccination au Bas-Saint-Laurent est parmi les plus bas de tout le Québec avec 9 %. 

Une situation sur laquelle les autorités régionales n'ont pas le contrôle.

« La distribution des vaccins est déterminée par le national. D'autres régions du Québec ont des couvertures vaccinales comparable à la nôtre mais avec beaucoup plus de cas alors on n'était pas les plus dépourvus. »

Docteur Sylvain Leduc

 

La région compte toujours 30 cas de variants actifs dans le KRTB.

Il y a maintenant 9 hospitalisations de personnes âgées entre 2 et 75 ans.

Il y a 12 éclosions actives dont 6 écoles.

Pour l'instant, 7 établissements scolaires sont fermés pour faute de personnel qui est en isolement. 

5 cas à l'unité de pédiatrie/court séjour du Centre Hospitalier de Rivière-du-Loup.

Il y a 72 cas actifs dans la région dont 39 dans la MRC de Rivière-du-Loup et 22 dans celle du Kamouraska.

L'Est du Bas-Saint-Laurent s'en tire toujours bien pour l'instant avec seulement 1 cas dans La Matapédia, 2 cas actifs dans Rimouski-Neigette, la Mitis et 4 en Matanie.

spacer