Les Bas-Laurentiens consomment de manière plus responsable que la moyenne québécoise

alcool

Les Bas-Laurentiens respectent davantage les limites de consommation recommandées que la moyenne des Québécois, selon un sondage d’Éduc'alcool.

30 % affirment avoir consommé au-delà de la recommandation une fois par mois ou plus dans la dernière année, contre 34 % au Québec.

52 % disent avoir consommé au moins une fois de manière excessive au cours de la dernière année, comparativement à 55 % dans l'ensemble de la province. « Ils considèrent que leur consommation a moins d’impact sur leur santé et leur vie sociale et ils mélangent moins l’alcool et le cannabis, note le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy. La mauvaise nouvelle, c’est que les résidents du Bas-Saint-Laurent sont plus nombreux à conduire avec les facultés affaiblies. »

Istockphoto.com

Selon le sondage, 9 % disent avoir pris le volant après avoir consommé de l'alcool au-delà de la limite permise. C'est 1 % de plus que la moyenne provinciale.

« Les Bas-Laurentiens sont des consommateurs plus responsables que la moyenne, et des conducteurs moins responsables que la moyenne. »

Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool

Alcool et cannabis

Les résidents de la région consomment également moins de cannabis qu'ailleurs au Québec.

12 % en ont consommé dans la dernière année, contre 18 % au Québec.

Depuis la légalisation du cannabis, Éduc’alcool se penche sur le mélange de cette substance avec l’alcool. « Une personne sur cinq qui a consommé du cannabis au Bas-Saint-Laurent dit l’avoir mélangé à de l’alcool, explique Hubert Sacy. On veut sensibiliser les gens au fait que les effets des deux substances ne s’additionnent pas, elles se multiplient. »