Les Bas-Laurentiens invités à redécouvrir leur coin de pays cet été

Une délégation de 40 Bas-Laurentiens comprenant des élus et des agents de migration Place aux jeunes est à Montréal afin de séduire les citoyens et les inciter à déménager en région.

Tourisme Bas-Saint-Laurent met sur pied une « campagne estivale pas comme les autres » pour « une saison pas comme les autres ».

L'organisme veut donner le goût aux Bas-Laurentiens de redécouvrir la région et de renforcer leur sentiment d'appartenance.

La campagne promotionnelle se décline en plusieurs volets. Des chroniques, tant à la radio qu'à la télé, et des billets de blogue seront produits pour informer la population sur ce qu'il est possible de faire cet été.

Aussi, dès la semaine du 22 juin, tous les habitants de la région recevront le guide touristique officiel.

« On pense que les gens connaissent des secrets, ont des « arrêts obligés ». Ce sont des endroits que tu te dis: si tu viens au Bas-Saint-Laurent, tu n'as pas le choix d'aller voir tel point de vue, tel coucher de soleil, d'aller manger tel repas dans tel restaurant, de découvrir tel attrait, etc. »

Pierre Lévesque, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent

Tourisme Bas-Saint-Laurent met sur pied une « campagne estivale pas comme les autres » pour « une saison pas comme les autres ».

Gracieuseté, Tourisme Bas-Saint-Laurent. | Pierre Lévesque est directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Les lieux d'accueil et d'information touristique seront ouverts dès le 24 juin. L'industrie touristique au Bas-Saint-Laurent représente 7 800 emplois et 345 millions de dollars en retombées économiques annuellement.

« C'est un voisin, un cousin, une cousine, un oncle ou une tante qui travaille dans le domaine. »

Pierre Lévesque, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent

spacer