Les cinémas de la région affectés par les fermetures en zones rouges

cinéma

La fermeture des salles de cinéma dans les zones rouges, soit Montréal, Québec et Chaudière-Appalaches, a des répercussions jusqu'au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie.

Ce reconfinement partiel du secteur culturel a entraîné le retrait de certains films, dont La déesse des mouches à feu d'Anaïs Barbeau-Lavalette et Souterrain de Sophie Dupuis.

D'autres distributeurs ont plutôt choisi de décaler d'un an la sortie de leurs films. C'est le cas notamment du Club Vinland qui devait faire ses débuts en salle en novembre.

« La moitié de la population se trouve dans ces trois zones, donc les distributeurs de films québécois ont retiré les sorties prévues. On se retrouve avec moins de produits. »

Marie-Michèle Voyer, directrice du Cinéma Figaro

spacer