Les élus du Bas-Saint-Laurent préoccupés par la saison touristique

Une délégation de 40 Bas-Laurentiens comprenant des élus et des agents de migration Place aux jeunes est à Montréal afin de séduire les citoyens et les inciter à déménager en région.

La Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent s'inquiète pour l'industrie touristique de tout l'Est-du-Québec.

Les entreprises de tourisme sont toujours sur pause, mais espèrent pouvoir relancer certaines activités avec la possibilité du déconfinement régional du 18 mai.

Les consignes d'hygiène et de distanciation physique pourraient affecter grandement certaines entreprises et faire la différence entre des pertes et la rentabilité, selon le président de la Table et préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé.

Il espère que le gouvernement mettra en place des mesures afin de soutenir les entrepreneurs de ce secteur.

Le maire d'Amqui et vice-président de la Table, Pierre D'Amours, est d'avis que la situation pourrait favoriser le tourisme intrarégional et l'économie locale.

Il indique que si le nombre de cas de COVID-19 demeure sous contrôle, il sera possible d'accueillir des visiteurs, tant et aussi longtemps que leur sécurité ainsi que celle des Bas-Laurentiens peut être assurée.

Accédez à toute l'information d'ici et partout au Québec dans notre dossier spécial Covid-19
spacer