Les ports de l'Est du Québec oubliés dans la stratégie maritime

port rimouski

Le député indépendant de Rimouski Harold Lebel est très déçu de l'annonce d'un investissement de 100 millions de dollars pour la stratégie maritime de la ministre déléguée aux transports du Québec.

Chantal Rouleau a précisé que les 4 ports de l'Est du Québec ne sont pas concernés par cette annonce.

La Société portuaire du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie devra se contenter des 148 millions versés par Ottawa pour la réfection et le fonctionnement des ports de Rimouski, Matane, Gros-Cacouna et Gaspé.

 

Considérant l'état déjà délabré d'une partie du port de Rimouski, Harold Lebel est convaincu que le montant de l'entente négociée avec le fédéral est nettement insuffisant pour sa revitalisation.

Il ajoute que les administrateurs seront dans l'obligation de faire des choix très difficiles.    

Par ailleurs, Harold Lebel accueille avec réserve le montant de 5 millions de dollars réservés aux traverses qui ne sont pas affiliées à la Société des Traversiers du Québec.

La ministre a donné très peu de détails sur l'aide qui pourrait contribuer au financement des traverses Rimouski-Forestville et Trois-Pistoles-Les Escoumins.