Les producteurs forestiers réclament une aide d'urgence

Maurice Veilleux Pierre Sirois Michel Lagacé Bertin Denis

La Table de concertation de la forêt privée du Bas-Saint-Laurent demande une aide d'urgence de 2 millions de dollars pour contrer les effets importants de la tordeuse des bourgeons de l'épinette.

Selon les chiffres de la Table, les zones touchées par la tordeuse ont augmenté de 23 % dans l'est du Bas-Saint-Laurent.

L'insecte ravageur est principalement présent dans les MRC de la Matapédia, de la Matanie, de la Mitis et de Rimouski.

L'argent investi pour combattre la tordeuse n'est plus disponible pour effectuer des travaux sylvicoles nécessaires dans l'ouest du territoire.

`` Cette baisse de travaux se fait cruellement sentir chez nous travailleurs et nos entrepreneurs. Est-ce que ça s'améliorer, c'est ben certain que non. ``

Pierre Sirois, président de la Fédération des groupes forestiers.

De son côté, le président du syndicat des producteurs forestiers s'interroge sur la stratégie du gouvernement.

``Le budget provinciaux ont augmenté pendant que les budgets régionaux ont baissé. Un moment donné , il y a des personnes haut-placées qui ne répondent pas vraiment à la logique forestière mais qui répondent peut-être plus à la logique politique. ``

Maurice Veilleux