Les restaurateurs rimouskois ont vraiment besoin d'aide

restaurant

La Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette dénonce l'absence de mesures d'aide pour les bars et restaurants qui demeurent en zone orange.

La direction souligne que les établissements en zone rouge se partageront entre 80 et 100 millions de dollars en prêts tout en pouvant obtenir jusqu'à 15 000 $ pour couvrir leurs frais fixes.

Le président de la Chambre de commerce Guillaume Sirois appuie le gouvernement Legault dans cette décision mais il ajoute qu'il est inconcevable que les bars et restaurants en zone orange ne reçoivent absolument rien.

Considérant que les autorités recommandent à la population de rester à la maison, les restaurateurs rimouskois ont la vie dure.

« Nos restaurateurs sont pris avec une situation inacceptable, il y a très peu de gens qui se pointent dans leur restaurant. Il y a des soirs où les restaurateurs m'ont confié qu'ils faisaient zéro là. C'est une catastrophe en fait, c'est une mort assurée. »

Jonathan Laterreur, directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie de Rimouski.

 

spacer