Les services de garde priorisent les familles qui retournent au travail

COVID-19

Le retour au travail lundi ne sera vraiment pas simple pour plusieurs dizaines de parents de jeunes enfants. La reprise partielle des activités dans les entreprises, les commerces, l’industrie de la construction et les écoles primaires crée une demande importante dans les services de garde.

Toutefois, avec l’ouverture progressive des services de garde en CPE et en milieu familial, moins de 50 % des places habituelles sont disponibles.

En milieu familial, certaines responsables ne rouvrent pas en raison d’une condition de santé ou de leur âge.

Le directeur du CPE l’Aurore Boréale, Simon Dufresne, est conscient que les éducatrices actives doivent faire des choix très difficiles.

« C’est centré sur la liste des secteurs d’activité prioritaires. Il faut d’abord que les deux parents travaillent, ensuite un parent sur deux, donc l’autre peut être en télétravail et on descend comme ça dans la liste des priorités. »

Simon Dufresne, directeur général du bureau coordonnateur de l’Aurore Boréale

Certains parents doivent également faire une croix sur leur plan B habituel, soit les grands-parents, avec le risque de propagation du coronavirus.

spacer