Marché immobilier: baisse de 49 % en avril au Bas-Saint-Laurent

iStock - Feverpitched

Alors que les visites de propriétés ont repris lundi, le marché immobilier bas-laurentien se remet petit à petit d'un mois d'avril qualifié de « catastrophique ».

92 ventes ont été enregistrées au cours du mois d'avril, ce qui représente une baisse de 49 % par rapport à la même période l'année précédente.

Selon des données de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le volume des ventes est passé de 29 millions de dollars, en avril 2019, à 14 millions de dollars cette année.

« On ne pouvait pas faire visiter, donc ne pas entrer dans les maisons. Ne pas faire visiter de propriétés, donc ne pas faire de ventes. Mais, aussi, ne pas inscrire de propriétés. Alors, c'est certain que rien ne s'est fait au cours du mois d'avril. Est-ce qu'on sera capable de reprendre le tout ? Je l'espère, mais je mets des points de suspension. »

Françoise Soucy, courtière immobilière à Via Capitale Horizon

Alors que les visites de propriétés ont repris lundi, le marché immobilier bas-laurentien se remet petit à petit d'un mois d'avril qualifié de « catastrophique ».

Gracieuseté, Via Capitale Horizon. | Françoise Soucy est courtière immobilière.

Quant au prix moyen des maisons unifamiliales, il a diminué de 8 % au Bas-Saint-Laurent pour atteindre 149 000 $. En avril, on dénombrait 2 099 propriétés à vendre dans la région, soit 18 % de moins qu’à pareille date l’an dernier.

Alors que les visites de propriétés ont repris lundi, le marché immobilier bas-laurentien se remet petit à petit d'un mois d'avril qualifié de « catastrophique ».

Gracieuseté, Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

Accédez à toute l'information d'ici et partout au Québec dans notre dossier spécial Covid-19
spacer