Mission accomplie pour Les Grandes Fêtes TELUS de Rimouski

L'organisation des Grandes Fêtes TELUS dresse un bilan positif de la treizième présentation de l'évènement.

Malgré quelques embûches, l'organisation des Grandes Fêtes TELUS dresse un bilan positif de la treizième présentation de l'évènement, qui s'est déroulé du 18 au 21 juillet 2019. 

Sans avancer de chiffres précis, cette dernière estime que plusieurs dizaines de milliers de personnes, provenant de partout au pays, ont foulé le Parc Beauséjour cette fin de semaine pour assister aux différents spectacles.

Jeudi, Éric Lapointe et le Nord-Côtier Yvan Pedneault ont donné le coup d'envoi au festival.

Vendredi, le parc s'est transformé en véritable piste de danse à ciel ouvert pour la prestation de Loud.

Le même soir, la vedette américaine Pitbull a su se faire attendre pendant plus de deux heures en raison de vols retardés en partance des États-Unis.

Le rappeur floridien, qui devait débuter son spectacle à 22 h, est finalement monté sur scène vers 0 h 30 devant une foule moins imposante.

« Des retards de trois à quatre avions, Air Force One qui est atterri à New York, départ lent de New York, crise de panique dans des avions, retour aux sources et délais de douanes. On avait deux avions à gérer en même temps et deux jets privés à booker pour le lendemain. »

Sébastien Noël, directeur général des Grandes Fêtes TELUS

L'organisation des Grandes Fêtes TELUS dresse un bilan positif de la treizième présentation de l'évènement.

Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média

Samedi, après les orages et la pluie, la formation canadienne Nickelback a enchaîné ses plus grands succès.

D'ailleurs, il s'agit d'un des moments forts de la fin de semaine, selon Sébastien Noël. « Je suis un fan ! Quand tu vois le nom de Rimouski sur le chandail de la tournée mondiale, tu es fier. », s'est-il exclamé.

Dimanche soir, Peter Macleod, Patrice Michaud, ses invités, Ariane Moffatt et Yann Perreau, et les traditionnels feux d'artifices ont clôturé l'évènement.

L'organisation des Grandes Fêtes TELUS dresse un bilan positif de la treizième présentation de l'évènement, qui s'est déroulé du 18 au 21 juillet 2019.

Maude Parent, journaliste Bell Média

Des retombées économiques substancielles

Notons que les Grandes Fêtes TELUS, dotées d'un budget annuel de 3 millions de dollars, ont engendré des retombées économiques estimées à plus de 12 millions.

La semaine dernière, le gouvernement du Québec annonçait une aide financière de 144 000 $ pour le festival rimouskois.

Par ailleurs, l'organisation confirme le retour de l'évènement l'an prochain. « On a eu un un gros meeting samedi et un dîner dimanche avec des agences. On a commencé à négocier avec certains artistes pour 2020. », a conclu Sébastien Noël.