Nouveau contrat pour Alstom de La Pocatière

METRO

L'usine Alstom de La Pocatière signe une entente avec la Toronto Transit Commission.

Une commande de 60 trains débutera à la fin de l'année 2021

Ce contrat assurera une pérennité des employés et permettra à Alstom d'enclencher le rapatriement des deux autres contrats du Mexique.

Premièrement lui du New Jersey Transit qui commencera en 2022 et du SkyTrain de Vancouver en 20223.

L’usine de La Pocatière joue un rôle central dans l’économie du Bas-Saint-Laurent. Elle emploie actuellement plus de 300 travailleurs, et tout un écosystème régional s’est développé autour d’Alstom. La signature de ce nouveau contrat est donc fort positive pour le dynamisme économique de la région ainsi que pour le maintien de l’expertise de pointe développée ici. 

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

Ces deux autres contrats pourraient assurer le maintien annuel de plus de 200 emplois à La Pocatière jusqu'en 2029. 

Rappelons qu'en mars dernier, le gouvernment du Québec et Bombardier Transport, maintenant une filiale d'Alstom ont signé une lettre d'intention pour une contribution financière de 56 millions de dollars sous forme d'un prêt pardonnable.

C’est pour attirer des contrats tels que celui-ci que notre gouvernement a choisi d’appuyer la modernisation de cette usine. La réalisation de la commande de la Toronto Transit Commission contribuera au maintien d’emplois et mettra à profit notre expertise dans le secteur de la mobilité durable, tout en assurant des retombés économiques pour le Québec et la région du Bas-Saint-Laurent

Eric Girard, ministre des Finances et ministre de l’Économie et de l’Innovation