Nouvelle conduite d'eau potable: des délais qui inquiètent

Séance du conseil municipal du 19 août 2019.

La Ville de Rimouski attend toujours les autorisations du ministère de l'Environnement quant au renouvellement d'une conduite d'amenée du lac Desrosiers au réservoir Lamontagne. Une situation qui inquiète le maire.

Les travaux pourraient être retardés d'un an, ce qui fait craindre des répercussions importantes sur l'approvisionnement en eau potable à Rimouski, selon Marc Parent.

Suite à l'apparition d'une fissure sur la conduite d'amenée l'an dernier, il est crucial pour la Ville d'aller de l'avant avec le projet, qui s'étalera sur une distance de 9,5 kilomètres. « On a été a été au bord de la catastrophe, l’an dernier, on a pratiquement manqué d’eau », rappelle-t-il.

« On se retrouve dans une situation où, potentiellement, à cause du délai excessif du ministère de l’Environnement, on pourrait perdre jusqu’à un an. Ça met en danger la population et la capacité de la Ville de Rimouski d’assurer un approvisionnement en eau potable confirmé en tout temps. »

Marc Parent, maire de Rimouski.

Il indique que les plans et devis sont prêts, mais que sans le certificat d'autorisation du ministère, la Ville est dans l'incapacité de lancer un appel d'offre afin de débuter les travaux en 2020.

Marc Parent, maire de Rimouski

Marc Parent, maire de Rimouski | Photo Maude Parent, journaliste Bell Média

Un particulier exproprié

La Ville a procédé à l'expropriation d'un particulier pour aller de l'avant avec le projet.

Ce dernier nécessite l'obtention de servitudes permanentes et temporaires pour les travaux, l'installation et l'entretien.

L'incapacité de conclure une entente de droit de passage avec le propriétaire d'un terrain, qui sera traversé par la conduite, justifie cette décision, selon le maire. « Ce propriétaire a décidé de ne pas accepter l’offre qui a été acceptée par tous les autres, explique Marc Parent. Autrement, ça mettrait un terme à la possibilité d’offrir une redondance en matière d’approvisionnement d’eau. »