Pas évident pour les acheteurs de maison unifamiliale dans Rimouski-Neigette

Maison a vendre-2 (iStock.com photobuay)

Tout le monde sait que les entreprises et commerces de la région doivent vivre avec un manque de travailleurs et travailleuses.

Les acheteurs de Rimouski-Neigette et de la Mitis vivent un autre type de pénurie, celle des résidences unifamiliales.

Vraiment pas évident d'être à la recherche d'une maison depuis quelques mois à Rimouski et dans la MRC Rimouski-Neigette.

Avec l'augmentation d'environ 40 % du nombre d'acheteurs provenant de l'extérieur jumelé à la pandémie et à la pénurie de logements , les choix disponibles sont rares et souvent au coeur d'une surenchère.

Avant la pandémie, environ 400 propriétés étaient généralement inscrites auprès des agents immobiliers.

En ce moment, les acheteurs ont un choix nettement plus limité avec à peine une soixantaine de maisons unifamiliales.

Résultat, le prix moyen d'une résidence à Rimouski est passé de 200 000 $ à 230 000 $ en un an. 

``Moi ça fait 16 ans que je suis courtier immobilier dans la région et je n'ai jamais vu une telle augmentation des prix aussi rapidement, en si peu de temps, et avoir un nombre de maisons aussi bas en vente, je n'ai vraiment jamais vu ça. ``

Jonathan Castonguay, agent immobilier

Selon une autre agente immobilière, les prix devraient se stabiliser dans les prochains mois mais il est assez évident que l'inventaire disponible va demeurer bas.

`` Il y a plusieurs personnes qui voudraient vendre mais qui décident d'attendre. C'est un cercle vicieux. Tu voudrais vendre mais comme tu ne trouves pas quelque chose qui répond à tes besoins donc tu ne vends pas. ``

Brigitte Bernier agente immobilière
  

spacer